Domaine des Salamandres
NOTRE VISION, NOTRE DOMAINE
NOS PRODUITS
MENTION
NOUS JOINDRE
COMMANDE
POINTS DE VENTE

DOMAINE DES SALAMANDRES, 196 chemin Covey Hill
Hemmingford (Québec) Canada J0L 1H0
| T 450 247.9000 |
© 2009 DOMAINE DES SALAMANDRES. Tous droits réservés

 

ACCEUIL NOUS JOINDRE ENGLISH VERSION

 

ACCUEIL POINT DE VENTE NOUS JOINDRE

NOTRE VISION, NOTRE DOMAINE

Notre domaine se situe sur le chemin Covey Hill, constituant le contrefort des Adirondacks, où se trouve le dernier refuge au monde de la salamandre sombre des montagnes.

Notre sol est en majorité sablonneux et repose sur une assise rocheuse. Nos vignes sont orientées sur un coteau plein sud jouissant d’un ensoleillement et d’une luminosité maximum. Le vignoble et le verger du Domaine des Salamandres ont été certifiés biologiques de 2004 à 2010. Depuis 2011, le Domaine continu la culture du vignoble dans le respect d'une culture raisonnée.

Pour nous, chaque plant de vigne et chaque arbre représentent un lien entre la terre et l’homme.

  • La terre fournit la « minéralité » c’est l’âme des futurs vins.
  • De la variété naît la complexité aromatique, c’est l’essence des futurs vins.
  • Le positionnement de chaque cep induit la formation en quantité et en qualité de différents éléments de base (sucre, acidité, polyphénols, etc. ), ce qui constitue l’harmonie et la structure des futurs vins.

Nos raisins et poires se gorgent de minéraux, d’arômes et de divers éléments selon des rythmes cadencés imposés uniquement par son environnement naturel.


Domaine des Salamandres ©



Domaine des Salamandres ©


Chaque année, nos vignes et nos poiriers font l’objet d’une sélection massale ancestrale afin de reproduire, à partir de nos propres plants, les futurs arbres et vignes du Domaine.

La notion de terroir et de microclimat, surexploitée et utilisée à outrance, ne dépend pas uniquement d’une localisation géographique précise ou de la constitution d’un sol mais, avant tout, de la sensibilité de l’homme et de son imagination pour révéler un terroir.

Ainsi, dans notre vignoble, nos pratiques culturales sont respectueuses de chaque processus naturel.

Les produits du Domaine existent grâce aux pratiques culturales ancestrales, héritages laissés par la compréhension des anciens, à l’alchimie de la nature et surtout par notre mère nourricière, la terre.

Des tisanes et des décoctions de plantes, poussant à l’état sauvage sur le Domaine, sont brassées en fonction des cycles lunaires et cosmiques afin de renforcer et de fertiliser chaque plant de vigne.

Nous avons recours uniquement au cuivre et au souffre lors d’années un peu plus difficiles, à cause des changements climatiques; ceux-ci sont alors dynamisés avec des plantes afin d’en diminuer les doses, toujours dans le respect des cycles naturels.

Nous sommes situés sur le 47e parallèle. Pour des fins de comparaison, sur ce même méridien on retrouve la région bordelaise et la Vallée du Rhône septentrionale en France, ce qui explique la qualité de l’ensoleillement et la luminosité nécessaires au développement des plants et des fruits.

Vers le mois d’avril ou mai, les éléments bouillonnent, les plants renaissent, les oiseaux reprennent leur mélodie inachevée de la fin de l’automne précédent.

Les étés sont très chauds et parfois humides ; nous n’avons donc pas recours à l’irrigation, les plants s’étendent et explorent leur environnement.

L’automne façonne la maturité et la surmaturité des fruits ; la croissance est arrêtée et les plants commencent leur réserve pour une renaissance printanière.

Les hivers sont très froids et lumineux, le contraste magique entre le manteau blanc réverbérant la lumière et le bleu des cieux permet la transmutation de la matière en énergie et donne naissance à l’exception.

La technique n’aura jamais le dessus sur la nature!

Domaine des Salamandres ©


DESIGN | ATELIER GLOBART